« Le faire-savoir au service des savoir-faire »

Novembre 2016

Le juste prix d'un site-vitrine-Internet pour un commerçant, une TPE ou une PME

Suis je le véritable locataire de mon nom de domaine et de mon site ?

Telle devrait être la 1ère question à vous poser au moment de confier la création de votre site-vitrine à un fournisseur. Vérifiez aussi que vous n'êtes pas en train d'acheter votre site à crédit ou en train de contracter une location de site avec tout son contenu reconductible à l’année, ce qui va finir par vous coûter très cher. A moins que vous ayez décidé de garantir une rente à votre fournisseur pour 4 ou 5 années et rester pieds et poings lié à ce dernier ! Ce dont je doute si vous êtes en pleine possession de vos moyens au moment de la signature de la commande !



Ceux qui mirent le doigt dans cet engrenage il y a quelques années, commencent juste à pouvoir en sortir.

Ils ont généralement décaissé entre 4000€ et 7200€ ! Avec des services proposés du genre "votre montre est étanche jusqu'à 50m de profondeur...", alors que vous ne plongerez jamais à cette profondeur ! Beaucoup de commerçants, malheureusement souvent jeunes et débutants, ont souscrit à ce type de contrat et furent tenus de l'honorer jusqu'au bout.

Il convient de louer sans intermédiaire, si ce n’est juste pour le conseil pour une formalité qui dure 15 mn, son nom de domaine et l'hébergement, directement en ligne auprès de l’hébergeur. Ce dernier, regroupe le plus souvent, ces deux démarches. Comptez pour les deux, environ 30€/an pour un espace de 150 gigaoctets, que vous ne remplirez jamais !  



Enfin, mieux vaut acheter votre site-vitrine en ne payant sa création et conception qu'une fois et une seule fois pour toute !

C’est ce que j’ai pratiqué avec tous mes clients. Et c’est pour cette raison, , entre autres, au regard de ce qu’ils ont pu entendre malheureusement chez nombre de leurs confrères, que des années après, ils m’appellent encore. C’est d’ailleurs ce qui m’a récemment encouragé à reprendre mes activités de concepteur-rédacteur Web. Ma marque de fabrique est la simplicité et l’efficacité !

Dans tous les cas, je conseille d’envisager le site-vitrine comme un outil d'aide à la vente efficace, s’il n’est pas surdimensionné au regard de vos besoins,  il ne doit pas être chronophage, doit travailler pour vous et non l’inverse. Et surtout…

Non surpayé !      P. R



LA POLE-POSITION ! Quelques idées reçues

Indexation et référencements : l'importance cruciale des liens pointant vers votre site.

"J'aimerais apparaître en tête des résultats de recherche lorsqu'on saisit mon activité, mon nom de domaine ..."

Cette demande peut être satisfaite pour l'activité, à condition de payer le fournisseur du moteur de recherche pour être sûr d'arriver en premier, dans les listes d'adresses affichées. Pour le nom de domaine, on peut y parvenir à moindre frais.

Mais à moins d'avoir son cœur d'activité dépendant d'une visibilité maximum en "tête de gondole" lors des recherches des moteurs, comme dans le cas de boutiques virtuelles entièrement dépendantes de leur vente en ligne, le jeu n'en vaudra la  

chandelle que sous certaines conditions. A ce titre, il appartient à chacun de se forger sa propre opinion à ce sujet.


Voici quelques éléments pour aider votre réflexion.


INDEXATION : c'est gratuit !

Dès l'instant où votre site Internet est mis en ligne sur l'espace de votre hébergeur, tôt ou tard et assez rapidement en général, votre site sera détectable lorsqu'un internaute saisira votre nom de domaine ("mon-activité.com" etc.). Les moteurs indexent automatiquement les sites présents sur Internet. Ce processus peut être favorisé en allant soi-même, saisir sur divers sites dédiés de moteurs, l'adresse de son site Internet (http://www.mon-activité.com).


REFERENCEMENT NATUREL :

C'est gratuit, mais aléatoire ! C'est ce qui permet à votre site Internet d'être plus ou moins bien placé en haut des résultats de recherche d'un moteur (Google, Bing, etc.).

Cela dépend essentiellement des liens pointant vers votre site, d'où l'intérêt d'avoir des relations de partenaire avec d'autres sites Internet avec lesquels échanger des liens qui   -raissent sur les pages de chacun. Cet échange de bons procédés s'avère avantageux car les moteurs classent de plus en plus les sites en fonction du nombre de liens qui pointent vers eux. Et plus seulement en fonction d'une interminable liste de "mots clés" décrivant vos activités, principe


abandonné par Google depuis que certains ont abusé de ce subterfuge pour se hisser aux premiers rangs.

Les liens avec le contenu des pages sont devenus pour l'instant les passages obligés pour une ascension vers le sommet des recherches. Mais les "mots clés" conservent un intérêt, décrit ci-après, dans le dernier paragraphe concernant le référencement payant.


REFERENCEMENT PAYANT :

C’est payant mais garanti !

Prenons l'exemple de Google. Ce moteur mondial de recherche est surtout une régie publicitaire dont le succès commercial, la popularité, découlent directement des performances de son moteur. Les "mots clés" vont remplir partiellement leur fonction dans l'accession à la "tête de gondole" des recherches de la façon suivante.

Les clients annonceurs de Google payent, pour que certains des mots clés ou expressions, les plus draÎneurs de recherches qui caractérisent leurs activités et leur site Internet, les fassent apparaître au premier rang des listes affichées sur l'écran.

Cliquez pour la suite

Isère Excellence

magazine web

Tél. 06 42 75 93 34

pramos@parler-net.com

E-mail: pramos@parler-net.com

Pour voir le magazine Web, cliquez sur la fenêtre ci-dessous

Isère Excellence

magazine web

Tél. 06 42 75 93 34

pramos@parler-net.com

E-mail: pramos@parler-net.com